S’ouvrir aux autres pour aller mieux.

En pleine période de dépendance affective, nous avons souvent tendance à nous renfermer sur nous-mêmes. Parfois, nous restons même à broyer du noir chez nous devant un mauvais film d’amour. Cette manière d’agir n’améliorera pas la situation ! Bien au contraire elle risque même de nous entrainer vers un cercle vicieux. C’est dans ces moments-là qu’il est important de s’ouvrir aux autres pour sortir au plus vite de la dépendance !

C’est sans doute le moment où vous aurez le moins envie d’aller faire un pas vers les gens autour de vous mais c’est aussi une des meilleures manières d’aller mieux rapidement.

Même s’il est possible que votre relation unique vous ait coupé de vos proches ; que vous soyez seul sans l’être aimé, il existe plusieurs manières de chercher à aller vers les autres.

Les personnes qui vous rendaient heureux auparavant.

Avant votre relation, vous aviez sans doute un plus ou moins gros cercle de connaissance, de la famille. Et surtout vous partagiez de bons moments avec eux. Vous avez peut-être un peu perdu contact suite à cette histoire… Eh bien, c’est le bon moment pour faire un pas vers toutes ces personnes.

Cela peut sembler dur au premier abord de retourner vers des gens que l’on a délaissés pour quelqu’un d’autres. Avec une démarche sincère de votre part, ça ne peut qu’être apprécié. Vous pouvez tout simplement parler de votre situation sans artifices. Vous n’y êtes pas forcément pour grand choses dans vos sentiments (C’est bien l’un des trucs qui se contrôlent le moins alors que l’on voudrait tous pouvoir le faire. 😉 ) et dans la direction que ça a pris et je suis convaincu que la démarche sera appréciez par vos amis.

Il y a aussi bien entendu la famille. Ce n’est pas forcément simple de se confier à sa famille mais en profiter pour leur rendre une visite (que ça fait si longtemps que l’on devait faire 🙂 ) pourra vous changer l’esprit. Puis les parents, les frères et soeur sont souvent de bon conseil. Ils tiennent à vous et ont une lucidité sur la situation que l’on n’a pas forcément dans ces moments-là.

Donc, n’hésitez pas à partager des choses avec d’autres personnes que l’a personne qui vous rend tant accro. C’est très important comme démarche.

S’engager dans de nouvelles activités pour rencontrer de nouvelles têtes.

S’ouvrir aux autres, c’est aussi rencontrer de nouvelles personnes. Pour cela vous avez plusieurs solutions. Voici les premières qui me viennent en tête (si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à les partager en commentaire 😉 ) :

  1. Se consacrer à fond dans un projet et aller à la rencontre de nouvelles personnes pour le faire avancer. Vous pouvez reprendre un projet important pour vous et aller faire des activités (conférences, salons en rapport avec votre projet,…) qui vous permettront d’avancer. En plus vous aurez déjà des points communs tout trouver pour aller discuter vers les autres.
  2. Participer à une cause humanitaire. De nombreuses associations ont toujours besoin d’épaules pour les aider. On y rencontre souvent des gens adorables (l’altruisme est souvent une qualité qu’on retrouve chez eux) et cela vous fera en plus de nouvelles expériences.
  3. Participer à des activités proposer dans votre ville. En vous renseignant sur le site de votre ville ou sur certains sites qui proposent des sorties en petit comité, ça peut être un bon moyen d’aller rencontrer du monde tout en s’amusant.

Le principal ici, c’est avant tout de s’ouvrir aux autres tout en faisant quelque chose qui vous plaît. Une personne heureuse et passionnée par ce qu’elle fait, c’est une personne qui attire beaucoup plus les gens.

Ne pas négliger les micros-interactions.

N’hésitez pas à sourire. Dans la rue quand vous laissez le passage à quelqu’un, quand vous allez acheter votre pain ou dans bien d’autres situations. Il ne s’agit pas ici forcément de créer ou d’entretenir des relations. Mais envoyer une belle image de vous-même, une image d’une personne ouverte à la vie, cela permet aussi de vous redonner confiance en la personne que vous êtes. Et pour s’ouvrir aux autres il est essentiel de s’être déjà ouvert à soi-même.

N’hésitez pas à commenter cet article pour donner des idées ou des moyens que vous avez pour aller vers les autres lors d’une période de dépendance, je suis sûr que ça sera profitable à beaucoup de monde. 😉

A très vite !


ABONNEZ-VOUS À MA NEWSLETTER. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *