Pourquoi est-il si difficile de quitter une personne infidèle ?

infidèle
Partager l'article :

Vous êtes avec cette personne qui vous a trompé une fois, puis deux, puis trois… Au final, vous savez au fond de vous que cela continuera. Et pourtant, vous n’arrivez pas à vous décrocher du lien avec cette personne infidèle.

Cet article est écrit par Jessica, créatrice du Webzine féminin Bientot parfaite

Dites-vous tout d’abord que vous êtes loin d’être un cas isolé. Les raisons qui poussent  de nombreuses personnes à rester sont souvent les mêmes.

infidèle


1- La peur de partir

Quitter quelqu’un est quelque chose d’effrayant.

En tant qu’êtres humains, nous sommes programmés pour créer des liens.

En effet, dès la naissance, nous éprouvons le besoin de nous lier avec la personne (ou la chose) qui nous est la plus proche ou familière. Et ce, même lorsque cette chose nous est désagréable.

On préfère ainsi rester accroché à ce que l’on connaît, plutôt que de tenter d’aller obtenir une meilleure expérience ailleurs. La raison est simple: c’est la chose que l’on connaît le mieux. Parfois, on ne sait même pas à quoi ressemble une relation « normale » et qu’il existe autre chose.

Il faut donc trouver le courage de se décrocher de ce que l’on connaît, pour faire expérience de vraies choses.

Vous ne savez pas encore ce à côté de quoi vous passez en restant.

2- L’espoir d’une amélioration

La dépendance à une personne tient plus au fait de s’accrocher à son POTENTIEL, qu’à ce qu’elle est réellement.

Êtes-vous accro au potentiel d’un infidèle?

  • « Il pourrait être un excellent partenaire, si seulement… »
  • « Je veux retrouver la personne des débuts. »

Vous accrochez-vous à chacun des signes d’attention, si minime et insignifiant soit-il? Il se peut que vous viviez dans un espoir qui vous consume.

Difficile de blâmer les gens qui ont de l’espoir, car cela semble vertueux de prime abord. Mais en cas d’infidélité, cela peut être un réel frein à votre épanouissement. Si vous êtes concerné, l’espoir n’est pas votre ami.

En effet, le problème avec l’espoir est que l’on a tendance à l’entretenir éternellement. On en oublie de tracer la ligne du bilan pour passer à l’étape suivante: la prise de décision. Parce que l’espoir est si fort, les infidèles s’en servent comme d’un puissant outil de manipulation.

Feignant le remords, pleurant, disant que vous leur manquez, et même acceptant de suivre une thérapie de couple. Et vous, désespéré de sauver votre relation – y voyez un signe de progression.

La seule réelle chose à faire est de savoir ce que vous allez tolérer ou pas. Quelles sont vos valeurs ? Où sont vos limites ?

Soyez fidèle à vous-même, à votre bien-être et au type de relation que vous souhaitez. Tenez bon, car l’espoir fou que cette personne va changer est la principale raison pour laquelle on reste avec une personne infidèle.

3- Le déni

Là où l’espoir échoue, il y a le déni. Vous vous retrouvez dans la négation de votre situation et de vos sentiments à son sujet. Vous vous comportez comme si cela n’était jamais arrivé. On a tendance à se débattre contre les turbulences de sa relation, car on s’y est investi.

Il est difficile de renoncer à un investissement, même mauvais. En fait, PLUS l’on s’investit, plus il est difficile de s’éloigner, même lorsque l’on sait que l’on y perd ! Une bonne analogie serait une partie de poker où l’on a déjà perdu une somme importante. On refuse de sortir, en se disant que la prochaine main, ne pourra pas encore être mauvaise, et que l’on ne peut pas avoir perdu tout cela pour rien.

Si vous voulez vous vous arrêter, vous devez jeter un regard dur et sans fard sur votre situation.

4- La honte de l’échec

Il est difficile d’admettre à vous-même et au monde que vous vous êtes planté sur quelque chose d’aussi important que le choix de votre partenaire. Être trompé est humiliant. Il est naturel de vouloir maquiller la déception, la cacher derrière un arbre et se réconcilier.

Soit vous ne le dites à personne (et vous souffrez seul, sur des forums en ligne ou chez votre thérapeute), soit vous le dites aux gens et passez votre temps à éviter tous ceux qui détestent votre conjoint infidèle ou en les convaincant que votre couple est plus fort. N’oubliez pas – l’infidélité n’est pas de votre fait.

La honte ne devrait pas vous revenir. Il faut beaucoup de force et de caractère pour se remettre de ce type de déception. Vous avez fait un mauvais choix, rien de grave. Nous sommes tous humains.

Tirez-en les leçons, rectifiez le tir et vous choisirez mieux la prochaine fois.

5- La démission

L’infidélité est épuisante. Ajouté au fait que nous sommes tous, à plus ou moindre niveau, réfractaires au changement, il est tout simplement difficile de sortir de sa routine.

Le changement est dur, mais rester coincé dans une relation sans confiance est douloureux. Lorsque la douleur devient trop forte, établissez un plan et partez. Malheureusement, on a tendance à gagner en endurance face à la douleur. On finit par se dire que c’est notre lot, ce que nous méritons.

Attendez-vous à mieux pour vous-même et pour votre vie. L’herbe est potentiellement plus verte ailleurs.


Si vous êtes la personne infidèle, voici un article traitant de l’infidélité publié sur le magazine bientot-parfaite.fr qui pourrait vous aider dans vos questionnements.


Partager l'article :

2 commentaires sur “Pourquoi est-il si difficile de quitter une personne infidèle ?”

  1. Oui, j’ai quitté un homme infidèle et manipulateur. J’ai tout perdu (matériellement je doit repartir a 0 à 63 ans. C’est très dur.
    Difficile d garder espoir à cet âge. Les plus belles années sont passées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.