Pervers narcissique et dépendant affectif.

pervers narcissique
Partager l'article :

Les dépendants affectifs sont de véritables aimants à pervers narcissique. En effet, ceux-ci choisissent leurs victimes en fonction de leur fragilité émotionnelle. Et, justement les dépendants affectifs sont souvent très fragiles émotionnellement ! Il s’agit d’une véritable aubaine pour le pervers narcissique qui recherche souvent à faire du mal voire à détruire sa victime d’une façon ou d’une autre.

Le pervers narcissique est avant tout un individu, homme ou femme, qui a une personnalité totalement immature. Il recherche avant tout à montrer une personnalité forte afin de se persuader, lui-même, d’être une personne adulte et mature.

Le pervers narcissique ressent le besoin de faire du mal aux autres pour ne pas à avoir à se confronter à son propre vide intérieur. Le vide laissé par une personnalité qu’il n’a jamais vraiment réussie à construire. Au final, le pervers narcissique ne vit que pour lui-même. Rien ne compte plus que sa propre image.

Voyons, ensemble, dans cet article les caractéristiques pour repérer pervers narcissique, comment s’en protéger et surtout comment les éviter. Un contact, même assez court, avec lui peut causer de véritables dégâts sur vous et sur votre confiance en vous.

En fin d’article, vous retrouverez de nombreuses ressources pour sortir de l’emprise d’un pervers narcissique et un test pour savoir si vous y êtes confrontés. Pour sortir de la dépendance affective, vous pouvez, aussi, télécharger gratuitement cet ebook qui vous donnera des conseils pour aller mieux rapidement.


Besoin d’un coach pour vous aider à aller mieux ? C’est par ici que ça se passe : https://dependance-affective.fr/coaching 😉


Le pervers narcissique : Qui est-il vraiment ?

Il s’agit d’une personne qui sait jouer parfaitement la comédie. Un pervers narcissique considère les gens, avant tout, comme des objets. Il fait souvent sembler de vous aimer pour mieux vous détruire par la suite. C’est en çà qu’il est extrêmement compliqué à repérer au premier abord. Voici quelques critères pour vous aider à le repérer.

Son comportement avec vous.

Le pervers narcissique va vous faire croire que vous devez, absolument, être parfait. Avec lui, hors de question d’avoir le droit de changer d’avis ou d’avoir tord. Si cela vous arrivait, il vous le reprocherait immédiatement ! Il souhaite de vous que vous soyez présent pour répondre à chacune de ses demandes. Ainsi, vous n’avez pas le droit d’avoir des faiblesses, des moments de fatigue ou de doute. Non, pour lui c’est la perfection ou rien !

Le pervers narcissique passe son temps à vous dévaloriser d’une manière ou d’une autre. Ses critiques peuvent se faire très discrètes au début. Elles peuvent ne pas être perçus comme tel au premier abord. Mais, il va finir par, rapidement, passer son temps à faire des remarques sur vos compétences voire sur votre propre personnalité. Vous commencez à vous sentir comme un(e) moins que rien à son contact ? Alors, vous avez sans doute affaire à un pervers narcissique.

Il peut se montrer d’un coup très attentionné avec vous. Il peut même se mettre à vous offrir des cadeaux et des marques d’affection en abondance. Mais, il a sans doute une demande à vous faire s’il agit de cette manière. Si vous voyez que son sursaut de générosité est souvent suivi d’une demande, c’est un signe qui ne trompe pas.

Son comportement avec les autres.

Êtes-vous dépendant affectif ?

Le pervers narcissique change de comportement en fonction de la personne avec qui il est. Si nous agissons tous un peu différemment selon les situations ou les gens que nous côtoyons, lui va changer du tout au tout et constamment. Il change d’opinion et d’avis en fonction des gens et des situations afin qu’il puisse en tirer un quelconque avantage bien entendu.

Il peut user de menaces ou de chantages. Pour lui, vous n’avez pas d’autres choix que de répondre à ses demandes. Puis, il fera tout pour atteindre son objectif même en faisant les choses les plus terribles. De plus, il est capable de vous rendre accro à lui au point de ne plus vous sentir libre.

Il ne communique jamais clairement. Cette personne fait en sorte de maintenir une ambiguïté dans ses propos afin que l’on cherche constamment à essayer de le comprendre. Puis, il peut aisément par la suite reprocher aux autres de ne pas l’avoir compris. Il répond très souvent de façon floue.

Le pervers narcissique s’amuse aussi à diviser les groupes. Pour cela, il va utiliser le mensonge, les rumeurs et bien d’autres méthodes, aussi discrètes que possible, afin de briser des amitiés et semer le chaos dans des groupes bien formés.

Le pervers narcissique va aussi s’amuser à utiliser l’ignorance des autres pour se montrer comme une personne supérieur.

Quelques traits de caractère typiques d’un pervers narcissique.

Le pervers narcissique est totalement égocentrique. Il ramène tout à soi et ceci de façon constante. C’est toujours le plus beau, le meilleur, le plus fort. Seule sa petite personne compte vraiment et il n’en a strictement rien à faire des autres ou de ce qu’ils peuvent penser

Il est obsédé par l’image qu’il renvoie de lui-même aux autres. Le pervers narcissique a absolument besoin de se sentir valorisé et il évite, au maximum, toutes critiques qui peuvent lui être adressées. Il se doit de paraître une personne absolument extraordinaire aux yeux des autres.

Le pervers narcissique est souvent très froid et calme. Ainsi, il peut manipuler plus facilement les autres en ne laissant pas transparaitre ses émotions. C’est une personne très calculatrice et qui va faire en sorte de pouvoir avoir le contrôle sur tout. Ses propres émotions seront ainsi totalement cachées au maximum aux yeux des autres.

Il fuit ce qui peut le compromettre ou le mettre dans une position de faiblesse. Il va faire en sorte de changer de sujet ou de fuir une conversation si celle-ci ne va pas dans son sens.

Enfin, le pervers narcissique ment énormément, pour ne pas dire tout le temps. Il s’invente des vies ou l’embellit mais de façon assez difficilement repérable. Il agit de cette façon pour séduire ou alors pour éviter de montrer des défauts de sa propre personne. Dans tous les cas, il usera et abusera du mensonge avec vous.

Un pervers narcissique possède de nombreux défauts qui sont là pour vous faire souffrir avant tout.

Le pervers narcissique va tout faire pour vous faire souffrir et vous vider de votre énergie. Avec lui, vous n’êtes plus la personne remplie de bonne humeur que vous étiez avant. Vous vous retrouvez à aller mal psychologiquement au point de parfois ressentir des symptômes physiques (insomnies, problèmes d’appétit,…) voire. Vous pouvez même commencer par ressentir une déprime ou une perte d’intérêts pour la vie.

C’est son but principal : faire du mal. Et, tous les moyens sont bons pour y arriver. Il trouve sa proie et va la fatiguer jusqu’à la détruire totalement. Si, vous vous retrouvez en présence de ce genre de personne, il n’y a qu’une chose à faire : fuir et le plus vite possible !

Vous voulez en savoir plus au sujet du pervers narcissique ?

Voici quelques livres très intéressant qui pourront vous aider à en savoir plus au sujet du pervers narcissique (cliquez directement sur l’image pour avoir accès à la fiche du livre) :

                                                        

La relation entre un pervers narcissique et une personne dépendante affective.

La personne dépendante affective possède toutes les caractéristiques que recherche le pervers narcissique pour en faire sa « proie ». Une personne joviale, un peu naïve et surtout très tolérante en amour, c’est exactement ce que recherche le pervers narcissique chez sa victime. C’est après l’avoir repéré que le pervers narcissique va pouvoir passer à l’étape suivante, celle de la séduction.

Une fois que sa domination, sur la victime, est totale, le pervers narcissique va pouvoir dévoiler ce qu’il est vraiment. C’est une personne remplie de défaut, de méchanceté et de violence gratuite. Mais, souvent il est trop tard et la personne dépendante affective est tellement accro au pervers narcissique qu’elle va être prête à tolérer l’intolérable.

La personne dépendante affective se retrouve soumise à lui et à son bon vouloir. Le pervers narcissique va pouvoir faire ce qu’il veut de sa nouvelle victime.

Enfin, le but pour le pervers narcissique est de tout faire perdre à sa victime, vraiment tout. Il va l’isoler de sa famille, de ses amis et des activités. Il ne s’arrêtera pas tant que sa victime n’aura pas tout perdue dans sa vie. Une fois que la victime n’a plus rien, elle ne peut plus rien faire d’autre que de rester accroché au piège du pervers narcissique.

En plus, cela s’accompagne souvent de problèmes de santé assez grave chez la personne victime du pervers narcissique pouvant même conduire jusqu’à une dépression !

Il est rare que la personne dépendante affective demande de l’aide quand elle se retrouve dans cette situation.

Souvent par peur, parfois par méconnaissance de ce qui lui arrive, la personne dépendante affective n’ose pas demander de l’aide. Elle ne fait que subir sans ne pouvoir rien faire. Souvent, cette personne se sent mal avec elle-même.

C’est sans compter le fait que le pervers narcissique fait tout pour isoler sa victime des autres. Il peut même faire en sorte que les autres se mettent aussi à la rejeter.

La personne va jusqu’en oublier ce qu’elle ressent et à étouffer tous ses besoins et ses émotions. Elle se nie totalement. Son attention n’est tournée que vers le pervers narcissique et elle attend de lui des marques de reconnaissance, d’amour, de soutien. Ce sont des marques qui n’arriveront jamais.

Il est important que le premier que vous fassiez, pour sortir de l’emprise d’un pervers narcissique, est de parler à une personne de confiance ou à un thérapeute. Ne reste, surtout pas seul, coincé avec lui.

Comment faire quand on se retrouve confronté à un pervers narcissique ?

Ne cherchez pas à lui répondre quoique se soit car il fera toujours en sorte de vous démontrer que vous avez tord. Mais, vous pouvez l’ignorer quand vous vous sentez agresser par lui ou alors répondre de façon très lacunaire et très vague. Ne lui laissez surtout pas de matière pour qu’il puisse vous critiquer ou qu’il puisse s’en servir contre vous.

N’essayez pas de lui faire comprendre quoique se soit car il ne vous écoutera jamais ou ne prendra pas ce que vous dites en considération. Il va essayer de vous embrouiller au maximum et il est souvent impossible de faire changer d’avis un dépendant affectif (même s’il peut parfois faire apparaitre le contraire pour justement mieux vous tromper).

Renseignez-vous au maximum sur le pervers narcissique et prenez le temps d’en discuter avec quelqu’un. Vous pouvez lire des livres sur le sujet, parler avec un thérapeute. Le but, c’est de vous informer le mieux possible sur ce pervers narcissique afin de mieux vous en protéger.

Il est bien entendu proscrit d’en parler avec lui ! Ne discutez jamais avec lui de votre démarche pour vous en sortir. Il ferait tout pour vous en dissuader ou vous montrer que vous avez tord d’agir ainsi.

Voici quelques livres très utiles qui pourront aussi vous aider à sortir de l’emprise d’un pervers narcissique (cliquez directement sur l’image pour avoir accès à la fiche du livre) :

                                        

Enfin, fuyez et prenez le temps de vous reconstruire !

lever de soleil Il s’agit sans doute de la seule véritable solution pour aller mieux suite à une relation avec un pervers narcissique. Il est important de couper les ponts au plus vite. Un contact prolongé avec le pervers narcissique peut faire de véritables dégâts sur votre état de santé !

Vient ensuite le temps de la reconstruction. Il faut commencer par faire le deuil de cette relation. De vous dire que plus jamais vous ne fréquenterez ce pervers narcissique qui vous a fait tant de mal.

Puis, essayer ensuite de comprendre pourquoi vous avez eu une relation avec ce type de personne. Qu’est-ce qui a pu vous attirer chez cette personne ? Quelles sont les qualités que vous perceviez chez lui et qui ont pu vous plaire ?

L’important sera, par la suite, de tout faire pour éviter de côtoyer de nouveau un pervers narcissique. C’est souvent un travail long que de pouvoir repérer plus facilement un pervers narcissique par la suite. Mais, c’est aussi un travail qui vous permettra de mieux comprendre votre propre dépendance affective. Ainsi que de comprendre les raisons qui font que vous pouvez attirer ce genre de personne dans votre vie.


L’important étant de vous reconstruire dès maintenant afin d’aller mieux le plus rapidement possible !

Si, vous voulez en savoir plus sur la dépendance affective, et pour compléter cet article, vous pouvez jeter un coup d’oeil à ma chronique sur Vaincre la dépendance affective !

Voici les liens vers les différents livres que j’ai cité au cours de cet article :

Le manipulateur pervers narcissique – Comment s’en libérer

Revivre Après Une Relation Toxique

Pour en finir avec les tyrans et les pervers narcissiques dans la famille

Les perversions narcissiques

Les pervers narcissiques

Pervers narcissiques, bas les masques

Et si vous le voulez voici un lien qui vous propose d’autres livres sur le sujet.


N’hésitez pas à me faire vos retours sur cet article en commentaire pour témoigner de vos propres expériences.

Enfin, vous pouvez retrouver un test pour savoir si vous êtes confrontés à un pervers narcissique en allant directement sur cette page.


Besoin d’un coach pour vous aider à aller mieux ? C’est par ici que ça se passe : https://dependance-affective.fr/coaching 😉


Partager l'article :

12 commentaires sur “Pervers narcissique et dépendant affectif.”

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article.
    Je suis un grand dépendant affectif.. J’ai rencontré il y a 2 ans une jeune femme qui m’a fait ressentir un immense Amour, une promesse de se marier, d’avoir des enfants, nous commencions à organiser le mariage, j’avais acheté les alliances, sa robe etc..
    Puis en l’espace d’un mois après 3 mois de vie commune, me dit un « je t’aime », prétexte aller voir ses parents et en fait retourne chez son Ex..
    Une souffrance horrible, des insultes incroyables, du jour au lendemain, je deviens le pire des êtres humains à ses yeux sans aucune explication..

    Elle coupe les ponts et j’essaye de me remettre de cette relation..

    6 mois plus tard, elle souhaite me revoir, je lui pardonne et nous nous remettons ensemble. Elle me dit s’être trompée, que c’est bien moi qu’elle aime, qu’elle ne me quittera plus jamais.. On reprend alors nos projets, mariage et enfants..
    Mais le jour de l’annonce du confinement, elle disparaît à nouveau chez son ex.. sans explications..
    Et je retombe dans une dépression horrible, entre 4 murs, seul et désespéré.
    Elle souhaite garder un contact, mais ne me donnera jamais d’explications.. J’en deviens fou, en manque cruel de cette femme, qui va jouer au jeu du, oui et non pendant 6 mois..
    Je suis fou amoureux d’elle, j’ai fait une tentative de suicide, je suis sous antidépresseurs..

    Il y a une semaine, elle a souhaité me rappeler. On a passé 3h au téléphone à super bien discuter, à échanger simplement, à rigoler..On retrouvait notre complicité.. Ça m’avait fait du bien..

    Et 2 jours après, elle me dit de sortir de sa vie définitivement, me traite de fou, et menace de porter plainte à la police..
    Une incompréhension totale, je suis complètement démoli et j’ai tant besoin de lui donner de l’amour, je l’aime plus que tout au monde.. Plus que moi meme, j’en détruis ma santé depuis 6 mois.. et je n’arrive pas à m’en sortir.. Elle occupe mon esprit jour et nuit.. tant d’incompréhension sur ce qui s’est encore passé..

    J’espère m’en sortir..

  2. Bonsoir
    Je suis atrocement mal…. mon ex est un pervers narcissique je l aime encore mais je l ai enfin demasqué jsuis degoutée et sans dessu dessou… c est horrible à vivre

  3. Bonjour a tous, j ai 45 ans. J ai renié ma propre existence pendant 40 ans. J ai tout simplement oublié que j existe et j ai vécu comme a côté de moi même. Je me suis mariée (a 21 ans) j ai rencontré mon ex mari a 16 ans, abandonnique comme moi, nous nous sommes reconnus. Nous avons eu deux enfants. Un vide énorme nous a accompagné tout au long de notre existence ensembles et nous avons été Colocataires plus qu amoureux. Puis le divorce évident ce lien n étant plus nourrissant ni pour l un ni pour l autre. Notre vie familiale un fiasco. Notre premier enfant sans cesse malade… nous savons pourquoi maintenant, l abandon est transgenerationnel malheureusement. Après mon divorce rencontre avec un premier pn, un an et demi de lutte puis je l ai quitté avec le pack insultes, chantage au suicide, harcèlement…la totale. Deux ans pour m en remettre. Puis un deuxième pn, drogué alcoolique, violent. Presque 3 ans de va et vient, de tromperie, de méchanceté…puis j ai tout coupé. Cela fait un an de zéro contact. J’ai fait une psychothérapie de 2 ans, utilisé l emdr, l hypnose, le reiki, je fais des conférences, des stages de développement personnel, de la libération émotionnelle en Suisse, découvert que mon fils et moi même sommes HP, et que j ai baigné dans cette ambiance de perversion toute mon enfance. Parents et grands parents violents, toxiques, parentifiee a 7 ans, manque affectif abyssal. Alors dans mon cas, la dépendance affective est peut être ce qui m a fait rencontrer des pn mais je trouve que c’est bien plus compliqué que ça de déterminer si on est dépendant ou pas. Moi j ai quitté tout le monde, certes au prix de grande souffrance car l esprit, le mental agit…mais qui peut se passer d affection ? Personnellement je vis seule depuis 10 ans, avec entre temps ces expériences qui ont eu le mérite de me faire avancer et c’est toujours aussi pénible par moment de subir la solitude. Oui c’est génial d être seul à certains moments mais quand c’est tout le temps on a vraiment l impression d être puni. Quand je pense qu’il y a 7milliards d humains sur cette terre et que je suis seule grrrr. Heureusement il y a le travail. Ce n’est pas si simple d entrer en relation. Voilà merci pour votre lecture et oui fuyez les personnes toxiques. Merci pour votre aide et votre site.

  4. bonsoir,

    je viens tout juste de me dégager d’une perverse narcissique. Au début que du rêves se transformant peu à peu en cauchemards sauce aigre douce…
    Elle était plus agée que moi (33ans pour moi et 40ans )et a été ma formatrice en titre pro transport de voyageurs, elle a vite repéré ma dépendance affective.
    Lire tous ces commentaires me confortent.

    Bon courage à ceux qui vont ou sont passés par là

    1. Bravo, d’avoir pu vous en dégager, ce n’est jamais facile. 🙂 Prenez le temps de bien vous reconstruire maintenant, loin de cette personne et prenez du temps pour vous, surtout !

  5. Je comprends la souffrance que l on supporte pas un pervers narcissique.
    Je m en remets tout doucement… surtout no contact et penser à soi

    1. Exactement 😉 Bon courage pour surpasser tout ça, si vous avez été confronté à un pervers narcissique. Prenez soin de vous et surtout prenez du temps pour vous 🙂

  6. Et je fais quoi si le pervers narcissique est mon père? Je suis loin d’être dépendant affectif et par conséquent, notre relation est des plus tendue. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai essayé de lui faire comprendre que ses actions/paroles étaient déplacées voir inacceptables, mais ça ne donne jamais rien. Avec les années j’ai su me faire une carapace contre ses niaiseries. Je pense donc être en mesure de profiter de ce qu’il peut m’apporter (c’est quand même mon père) sans pour autant trop m’ouvrir au point de lui être vulnérable. Par contre, je suis à présent parent moi aussi et j’ai maintenant peur que ses agissements se répercutent sur ma copine et mon enfant. J’en suis rendu à me dire que la seule solution serait de le mettre définitivement dehors de ma vie … mais en même temps ça me semble extrême …

  7. Les pervers narcissique sont vraiment une plaie pour les personnes dépendantes affectives. J’ai moi même connue cette situation et je peux dire que j’ai eu dut mal à m’en sortir même si aujourd’hui, je me sens bien mieux avec moi-même.

    Merci pour cet article autour des pervers narcissiques, des relations toxiques car s’est un sujet important quand on aborde la dépendance affective.

    1. En effet la relation pervers narcissique et dépendant affectif est quelque chose qui se retrouve souvent. Je suis en tout cas super heureux d’apprendre que tu as pu te sortir d’une telle relation car ce n’est pas quelque chose d’aisé. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.