Prenez-vous le temps d’assumer vos besoins ?

assumer vos besoins
Partager l'article :

Pour cet article rentrons directement dans le vif du sujet : Personne ne peut deviner vos besoins ! Nous sommes les seuls à les connaitre et attendre que les autres y répondent n’est pas une bonne « stratégie ». Les gens ne sont pas télépathes et il est temps d’assumer vos besoins pour aller mieux !





Pourquoi une introduction aussi directe me direz-vous ? 🙂

Une personne dépendante à dut mal à s’assumer et assumer ses besoins… Encore plus que n’importe qui.

Voyons quelques petites situations ou réflexions qui vous sont peut-être déjà arrivé  :

  • Avez-vous déjà minimisé vos besoins en les jugeant trop « excessifs » ou « ridicules » ?
  • Avez-vous déjà ressenti de la colère ou de la tristesse lorsqu’une personne n’a pas deviné ce dont vous aviez besoin ? (sans lui avoir dit au préalable bien entendu 🙂 )
  • Avez-vous déjà mis tous les poids de vos besoins sur une seule et unique personne ?

Je suis sûr que vous allez vous reconnaître dans l’une de ces questions (moi à l’époque je m’y reconnaissais dans les trois 😉 )

Assumer vos besoins, c’est avant tout l’exprimer clairement.

Prenons un exemple, vous êtes chez vous avec un ami/votre copain/de la famille… Et on vous propose une activité dont vous n’avez pas du tout envie et vous préféreriez faire autre chose. Dire non, ce n’est facile pour personne mais, je parie que vous allez quand même dans ce genre de situation accepter de faire cette activité. Vous n’avez pas assumé votre envie de faire une autre activité.

Quelques vérités sur ce que l’on désire.

Pour commencer, nous avons le droit d’exprimer ce dont nous avons envie. Mais, nous considérons souvent nos envies comme ridicule. C’est totalement faux ! Au final, on se contente de peu alors que nous avons le droit comme tout le monde d’assumer nos besoins.

Vous pouvez vous donner l’autorisation de faire ce que vous voulez, comme vous le voulez et non pas comme quelqu’un le souhaiterait. Se donner l’autorisation est quelque chose d’assez compliqué chez une personne qui considère ses propres envie comme ridicule. Pourtant c’est quelque chose d’essentiel de se dire : « Moi aussi, j’ai le droit d’avoir envie de…/de faire ça… »

Dites ce dont vous avez envie ! Un besoin ne peut être comblé que si et seulement si ce dernier est exprimé. Encore plus quand il concerne une envie avec une autre personne. Nous ne pouvons pas deviner ce que les autres veulent (nous avons parfois du mal à deviner nous-même ce que nous voulons ;)), donc pour avoir ce que nous souhaitons il faut simplement l’exprimer, le dire. (Au début, je demandais par écrit, car à l’oral j’en avais trop peur… ça peut-être un point de départ pour certaines demandes).

Une seule personne ne peut assumer vos besoins.

C’est une situation qui revient souvent quand nous sommes dépendants affectifs. Mais, peut-être encore plus dans la relation amoureuse. Mais il m’est arrivé de même avec une personne de ma famille et avec une amie du coup, nous parlerons de la relation en général et pas seulement en amour.

C’est souvent la situation, où l’on attend tout d’une seule personne. On ne veut sortir qu’avec elle, on ne veut parler qu’avec elle. On ne veut qu’une seule chose que cette personne ne soit là que pour nous, nous et personne d’autre.

Mais ceci est une situation dangereuse, car :

  1. Imaginez que cette personne disparaisse de votre vie ! Cela sera une véritable catastrophe et nous nous retrouvons dans une situation de désespoir extrême.
  2. Une personne seule ne peut répondre à tous nos besoins. Ce n’est pas possible. Et elle ne nous le doit pas non plus. Ce n’est pas notre parent quand nous étions petit enfant.
  3. Nous nous retrouvons facilement frustrés, déçu, en proie à de douloureuses réactions quand celle-ci décide de ne pas réagir comme d’habitude.

Nous ne sommes plus des enfants et nous avons l’autonomie nécessaire pour répondre à ce que nous voulons.

Que pouvons-nous faire pour assumer nos besoins au final ?

Nous pouvons commencer par formuler des demandes claires à nos amis/partenaires… La peur du refus peut beaucoup jouer mais, je vous assure il faut parfois mieux essuyer quelques refus et voir certaines choses que l’on souhaite arriver, plutôt que de se contenter de peu voire de rien de ce que nous désirons.

Nous pouvons nous entourer de plusieurs personnes et ne plus se contenter de rester avec une seule et même personne. Chercher des loisirs, des hobbies, participer à plusieurs projets dans plusieurs groupes pour faire des rencontres et ainsi se lier à d’autres personnes (et non, on ne pense pas qu’on ne vaut rien, nous sommes uniques et chaque personne peut être intégrée dans des groupes, n’ayez pas peur du rejet, vous êtes unique et je suis sûr que de nombreuses personnes aimeront vos qualités 😉 )

Travailler sa confiance et son estime de soi. C’est essentiel pour assumer vos besoins mais aussi pour baisser en intensité les besoins qui se rattache à l’affection. Car nous ne cherchons plus à combler un manque d’estime dans l’autre mais plutôt à assumer ce que nous sommes et je peux vous assurer qu’aux yeux des autres, c’est un comportement beaucoup plus agréable et qui donne envie d’aller vers nous. 😉

Dans tout les cas, il est important de s’affirmer pour assumer vos besoins.

Et les besoins affectifs dans tout ça ?

Pour le moment, je me suis contenté de ne parler que des besoins au sens général (ce qui inclut les besoins affectifs) mais nous le savons que dans la dépendance affective, il y a le mot affectif. Et s’il y a bien un besoin que nous cherchons le plus à combler, c’est l’affection qu’on nous porte et que nous portons aux autres.

En règle générale, tout ce qui a été dit au-dessus marche aussi dans ce besoin si spécifique. Mais, il ressort d’autant plus dans la relation amoureuse. Et c’est là qu’il est important de faire un travail sur soi et pour soi, car nos demandes peuvent vraiment peser lourd sur notre partenaire voire le faire fuir.

Un besoin affectif, c’est un besoin comme un autre. Être entouré d’un groupe d’amis peut être aussi « nourrissant » que de ne compter que sur une personne. De plus, une personne autonome affective (en opposition à une personne dépendante affective) attirera plus facilement des personnes qui lui donneront l’affection que nous avons tant besoin.

Mais nous reviendrons sur le travail sur l’estime de soi un peu plus tard. 😉

En attendant n’hésitez pas à laisser un petit commentaire. Raconter vos propres histoires, laisser vos conseils, je serai ravi de les lire. 😉

A très vite. 🙂


Laissez-moi votre Email et votre prénom pour télécharger gratuitement l'Ebook "10 Actions pour Atteindre l'Autonomie Affective".


Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *