5 actions pour simplifier sa vie et vaincre la dépendance affective.

simplifier sa vie
Partager l'article :

simplifier sa vieSimplifier sa vie est une étape nécessaire pour se sentir mieux et donc à terme sortir de la dépendance affective. Nous allons voir quelques actions simples à mettre en place (juste après cet article ;D). Celles-ci vous permettront, à terme, de sentir un mieux-être en vous, vous concentrer sur les choses importantes pour vous, la base pour vaincre la dépendance affective.

Nous avons tous conscience que vivre de la façon la plus simple possible est la meilleure approche pour se sentir bien. C’est d’autant plus vrai quand nous sommes dépendants affectifs ! Mais comment y arriver ? Quelles sont les actions mettre en place pour aller mieux en utilisant l’art de la simplicité ?

« La vie est vraiment simple, mais nous insistons pour la rendre compliquée. »

Ensemble, nous allons voir quelques actions à mettre en place pour simplifier sa vie. Et, donc, se sentir mieux et aider à sortir de la dépendance affective. Attention, ces actions ne vous feront pas sortir de la dépendance affective ! Mais, se simplifier la vie, c’est l’assurance de vous faciliter l’objectif de vaincre ce mal-être. Tout un programme, donc. ;D

Pour aller plus loin, vous pouvez télécharger gratuitement mon ebook qui vous offrira d’autres conseils pour aller mieux très rapidement.

Voyons, dès à présent, tout ça dans cet article !


1. Simplifier sa vie, c’est réduire ses possessions.

Il va être intéressant de commencer par vous demander si tout ce que vous avez autour de vous sont des choses dont vous avez réellement besoin. Trop posséder, c’est des problèmes qui peuvent ne pas vous sauter aux yeux à première vue mais qui à terme ne sont pas bons pour votre bien-être.

Pensez au rangement pour commencer. Vous avez sans doute mieux à faire que de dépoussiérer tous ces vieux objets. Surtout que si vous êtes dépendant affectif, vous allez toujours vouloir bien faire et donc tenir votre maison la plus propre possible sans demander d’aide et encore moins à votre partenaire de peur de ne pas lui plaire.

Pour votre bien-être, débarrassez-vous de tous ces objets inutiles. Vous allez vous simplifier la vie, prendre plus de temps pour vos passions au lieu de cumuler des biens inutiles et n’accumuleriez plus de frustration de ne pas être aidé. Bref, que des points positifs pour vous sentir bien et dans de meilleures conditions pour vaincre le mal-être qu’entraîne la dépendance affective.

Pour vous aider :

Marie Kondo a écrit un excellent livre pour vous aider dans cette étape de simplification de votre vie : « Ranger : l’étincelle du bonheur« .

2. Simplifier sa vie, c’est mieux gérer ses moyens de communication et l’électronique.

ordinateurLa multiplication des moyens de communication (téléphonie mobile, Facebook, Twitter, courriel ou e-mail, forums Internet, etc.) a créé une fausse impression d’efficacité chez certaines personnes. L’accès facile de ces modes de communication est une invitation à la surutilisation. Il vous appartient de déterminer la limite à ne pas dépasser, c’est-à-dire le niveau à partir duquel ces technologies cessent de vous aider et commencent à vous nuire.

Gérer ses e-mails.

Je vous propose quelques différentes façons pour réduire le temps nécessaire pour traiter vos mails :

  • Ajoutez les adresses mails indésirables dans vos spams.
  • Ne vous abonnez pas à différentes newsletters, qui peuvent semblent intéressantes. Au final, vous n’aurez pas le temps de lire. Puis prenez-le temps de vous désabonner de celles que recevez déjà.
  • Si besoin, prévenez vos collègues de ne plus vous mettre en copie conforme de courriels non pertinents pour vous.
  • Utilisez le téléphone si c’est plus rapide que par mail. Le téléphone est généralement plus efficace ! Appelez et parlez aux gens est plus rapide.
  • Lorsque de vos absences,  activez le gestionnaire d’absence de votre adresse mail avec un message personnalisé.

Simplifier votre utilisation de l’informatique.

  • Sécurisez toujours vos données, soient par clé USB, par disque dur externe ou encore par le Cloud. Une perte de données peut créer un stress qui n’est pas envisageable lorsque l’on souffre de dépendance affective ! Vous en avez bien assez comme ça !
  • Prenez le temps de bien connaitre les logiciels que vous utilisez ! Cela vous fera gagner un temps précieux. Et si vous avez de nombreux logiciels que vous n’utilisez jamais, supprimez-les ! Vous gagnerez en efficacité et en simplicité. Votre cerveau est toujours occupé par des micro-tâches et vous seriez tentés de vous dire « Je veux apprendre à utiliser ce logiciel » sans en avoir réellement besoin ! Votre cerveau a besoin de temps disponible pour aller mieux, offrez-lui ce temps.

Pour vous aider :

Leo Babauta a écrit un bon livre pour vous aider dans cette étape de simplification de votre vie : « L’art d’aller à l’essentiel« .

3. Simplifier sa vie, c’est faire une seule chose à la fois et supprimer des activités non essentiel.

Il est compliqué et parfois stressant de faire plusieurs choses en même temps. De plus, cette façon d’agir est généralement moins productive. Lorsque c’est possible, une seule tâche à la fois. De cette manière, vous serez moins fatigué et vous aurez peut-être plus de plaisir dans vos différentes activités. Et surtout, vous vous concentrerez sur ce qui est le plus important pour vous, sortir de la dépendance affective.

Une des choses la plus simple à mettre en place pour simplifier votre vie, c’est réduire votre consommation de médias. Les médias ont une trop grande place dans notre vite généralement. La télé, la radio, internet, les journaux ou autres prennent-ils une trop grande place dans votre vie ? Si oui, cela peut masquer vos problèmes de dépendance affective et vous empêcher d’avancer pour vous sentir mieux?
Alors, si c’est le cas, identifiez certains moments où vous vous interdisez ces médias. Et mettez tout en oeuvre pour respecter les limites que vous vous êtes fixées. Par exemple, vous pourriez au début faire une pause de média tous les jours le matin ou le soir.

Simplifier votre vie consiste aussi à éliminer des activités. Vous pouvez, par exemple vous retirer d’engagements non essentiels. Pensez aux choses pour lesquelles vous vous êtes engagés et parmi celles-ci identifiez les engagements qui ne vous sont pas nécessaires. Agissez dès que possible pour réduire vos engagements.

Enfin, si vous avez la possibilité, vous pouvez réduire les activités qui concernent votre travail. Si elles ne sont pas nécessaires, réduisez les activités qui tournent autour de votre travail. Voici quelques exemples qui peuvent vous concerner :

  • les congrès.
  • le réseautage.
  • les formations non nécessaires.

Pour vous aider :

Le livre de Fabien Olicard peut vous aider à prendre le contrôle de votre temps.

4. Pour simplifier sa vie, faites de la place et aménagez un intérieur à votre image.

maison zenPour sortir de la dépendance affective, il est intéressant de prendre le temps d’aménager votre lieu de vie car celui-ci reflète votre état intérieur. Si vous vivez, dans un endroit sale vous ne vous en sentirez que plus mal et vous ne serez pas inspiré par votre propre maison. Nous avons déjà parlé un peu de réduire vos possessions, voilà, quelques trucs en plus pour vous aider à créer un espace qui vous correspond.

Ranger son bureau.

Une étape importante, c’est le bureau car c’est souvent là que les papiers s’entassent et que les divers gadgets électroniques s’entassent. Je peuxvous affirmer avec sincérité le plaisir que procure la vue d’un bureau bien rangé. Voici une habitude à prendre qui puisse vous procurer ce plaisir :

  • Pour commencer, enlevez tout ce qu’il y a sur votre bureau et dans les différents tiroirs et faites-en une pile.
  • Prenez un élément à la fois dans cette pile et décidez soit de garder et ranger cet objet/papier ; de le traiter après tri ou de le jeter.
  • Essayez de prendre cette bonne habitude chaque jour et vous aurez le plaisir d’avoir un bureau bien rangé.

Utiliser une routine de corvées

Certaines tâches de corvées nous sont désagréables et donc difficiles à exécuter. La meilleure façon de simplifier celles-ci est d’utiliser une routine de corvées. Pour créer cette routine, posez-vous la question de ce qui doit être fait chaque jour puis chaque semaine. Le meilleur moyen pour créer cette routine et pour garder une vie simple, c’est de créer une routine simple !

Vous devez prendre le temps de rédiger cette routine afin de l’avoir sous les yeux constamment ! Au départ, vous aurez peut-être des difficultés à exécuter toutes les tâches de cette liste que vous aurez préparée. Mais avec de la patience et un certain temps d’adaptation, un automatisme s’établira.

Pour vous aider :

De nouveau le livre de Marie Kondo : « Ranger : l’étincelle du bonheur« . Puis celui de Léo Babauta : « L’art d’aller à l’essentiel« .

5. Enfin, pour simplifier sa vie, prenez votre temps.

Vous ne devez absolument pas tout faire en une fois car vous serez vite submergés par tout ce que vous devez mettre en place pour simplifier votre vie. La simplification de votre vie se fera en même temps que le chemin que vous emprunterez pour atteindre l’autonomie affective.

Pour commencer, essayez de Laisser de l’espace dans vos horaires chaque jour ! Si vous en avez la possibilité, laissez-vous un peu d’espace chaque jour pour planifier vos tâches. Vous aurez ainsi plus de flexibilité pour faire face aux imprévus et prendre le temps dont vous avez besoin pour simplifier la vie que vous menez.

Enfin, prenez le temps de simplifier votre vie petites étapes par petites étapes. Simplifier votre vie ne doit surtout pas vous causer de stress. Procédez plutôt par des étapes et prenez le temps dont vous avez besoin. Vous n’avez surtout pas besoin de simplifier votre vie dans tous les domaines en même temps. Ne vous fixez pas d’objectifs, ni de dates ni d’étapes.


Au final, simplifier votre vie pourra vous aider dans le cheminement de l’autonomie affective.

Il est important de créer un espace qui vous ressemble et qui vous fait du bien. Ceci vous permettra de gagner confiance en vous lors du processus de simplification et ensuite vivre dans un environnement inspirant qui vous aidera à faire des choses importantes pour vous.


Les livres cités dans cet article :

Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez télécharger librement mon ebook qui vous offrira d’autres conseils pour vous sentir mieux rapidement.


Je vous souhaite le meilleur dans votre parcours afin de vaincre la dépendance affective et vous sentir plus heureux dans votre vie. 🙂

Alexandre


Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *