Pourquoi n’arrivez-vous pas à sortir de la dépendance affective ?

sortir de la dépendance affective
Partager l'article :

Bien motivé à sortir de la dépendance affective vous avez mis en place plusieurs actions pour réussir. Pourtant, au bout de plusieurs mois à essayer d’aller mieux, vous avez l’impression que rien ne change vraiment. Vous vous retrouvez au même point et continuez à souffrir pour d’autres personnes.

Vous avez sans doute connu cette sensation plusieurs fois. Il est possible que vous vous sentiez même assez frustré de ne pas vous voir avancer dans la vie malgré toutes les actions que vous mettez en place. Au final, vous vous demandez si vous n’allez pas finir ainsi pour le reste de votre vie.

Si je peux vous rassurer sur une chose : vous finirez par sortir de la dépendance affective. C’est un processus long mais qui va se mettre en place petit à petit. Voyons, ensemble, quelles sont les raisons qui peuvent vous donner l’impression d’être encore bloqué aujourd’hui.

En complément de cet article, recevez gratuitement cet ebook pour vaincre la dépendance affective.

Les raisons pour lesquelles vous avez l’impression de ne pas sortir de la dépendance affective.

1. Vous ne vous accordez pas assez de temps et vous êtes trop dur avec vous-même.

Sortir d’un mal-être, quel qu’il soit, demande du temps. Parfois, beaucoup de temps. La dépendance affective ne fait pas exception à cette règle. Il vous faudra donc pas mal de patience pour vaincre la dépendance affective et il est important que vous en preniez bien conscience.

C’est dans notre nature d’être des personnes impatientes. Impatients dans ce que l’on recherche et dans ce que l’on désire. Il est important de bien garder en tête qu’il vous faudra énormément de temps pour vaincre la dépendance affective. La patience est primordiale pour s’en sortir.

Une fois que vous avez mis en place les bonnes actions et pris les bonnes résolutions, laissez-vous le temps d’aller mieux. Ne vous mettez pas la pression, vous-même, en recherchant à aller mieux trop rapidement. Au contraire, essayez d’apprécier les progrès que vous pouvez faire chaque jour dans votre vie.

N’oubliez pas que vous fonctionnez comme ça depuis, sans doute, plusieurs années. Il faudra du temps pour vous défaire de vos anciennes habitudes, de vos anciens schémas de pensées. Qu’il vous faudra, aussi, du temps pour penser de façon différente. Offrez-vous ce temps, tout simplement.

2. Vous n’avez pas encore changé vos anciennes croyances.

Pour sortir de la dépendance affective, il est essentiel d’avoir à sa disposition les bons outils. Il est tout aussi essentiel d’être motivé et de faire preuve d’une certaine force mentale. Mais, sans changer de croyances il est impossible d’espérer des résultats concrets.

 

Vous avez sans doute de mauvaises croyances vis-à-vis de vous-même. Vous vous pensez peut-être être une personne nulle ou indigne. Dans ce cas, c’est à ces croyances qu’il faudra vous attaquer en premier pour aller mieux. Il n’est pas possible de sortir de la dépendance affective sans s’attaquer à la source du problème.

Vous avez aussi, peut-être, des croyances négatives vis-à-vis des autres. Vous pouvez penser que l’être humain est pourri, qu’il n’est là que pour vous faire du mal. Il est important de se détacher de cette façon de penser. Tout le monde n’est pas là pour vous blesser et généralisé sur les autres ne peut que vous enfermer dans votre mal-être.

Il est important que vous fassiez le point sur vous-même. Que pensez-vous de vous ? Que n’aimez-vous pas chez vous. En vérité, nous cherchons à sortir de la dépendance affective pour ne plus souffrir mais il peut s’agir d’une super occasion pour prendre le temps de vous connaître.

Si vous êtes dépendant affectif, aujourd’hui, c’est que vous nourrissez sans doute des croyances très négatives envers vous-même. Prenez le temps de les repérer et d’en trouver la cause. Dès que vos croyances sont bien définies, passez à l’action pour les supprimer.

3. Vous vous comparez sans cesse aux autres, au lieu de vous comparer à vous-même.

Nous avons tendance à observer, autour de nous, des personnes qui réussissent mieux que tout le monde. Ils n’ont aucun problème relationnel, semble autonome affectivement et vous pouvez, peut-être, les envier pour ça. Vous ne pourrez pas espérer sortir de la dépendance affective tant que vous vous servirez des autres comme d’une norme pour aller mieux.

L’important, c’est vous ! Vous devez prendre en compte votre chemin de vie. Vous n’êtes pas ces personnes, vous n’êtes pas moi et vous n’êtes pas toutes ces personnes que vous pouvez tant admirer. Au final, vous êtes une personne unique.

Il est inutile de se comparer aux autres pour sortir d’un mal-être. Qu’importe si certaines personnes vous semblent plus heureuses dans leurs vies. Ce n’est pas de cette façon que vous pourrez sortir de la dépendance affective. Il est important que vous vous détachiez du regard que vous portez sur la vie des autres.

Vous avez votre propre histoire de vie.

Vous avez votre propre histoire, votre passé, vos épreuves… alors pourquoi vous servir des autres comme un but à atteindre ? La personne que vous êtes est unique avec sa propre vie et ses propres faiblesses. Alors, construisez votre vie par rapport à votre vécu et pas celui des autres.

L’important, ce n’est pas de devenir quelqu’un d’autre, c’est de devenir ce que vous voudriez être. De le devenir un peu plus chaque jour. Oui, vous avez sans doute beaucoup d’admiration pour des personnes qui semblent ne pas avoir de problèmes relationnels. Mais, ces personnes ont-elles autant de sensibilité et de gentillesse que vous par exemple ?

Au final, tant que vous vous comparez aux autres, vous ne pourrez jamais vraiment vous sortir de la dépendance affective. Apprenez à connaitre cette faiblesse que vous avez en vous aujourd’hui. Faites en sorte qu’elle devienne une source de qualités et de talents que vous pourrez mettre au service des autres. Et surtout, ne vous comparez qu’à vous-même. Essayez simplement de faire un peu mieux chaque jour.

4. Vous ne faites que fuir la souffrance.

Vous souffrez et c’est quelque chose que je ne peux pas nier. Pourtant, vouloir fuir la souffrance n’est pas la bonne stratégie pour aller mieux. Il est normal que vous fassiez tout pour ne plus ressentir de mal-être en vous mais sur le long terme ce ne sera pas suffisant pour sortir de la dépendance affective.

Il est important que vous utilisiez ce mal-être comme une source de connaissance envers vous-même. Si vraiment, vous souhaitez vous en sortir, il est important de chercher un but à atteindre. Fuir la souffrance ne fera au final que vous accrochez à elle.

Mettez de côté, pour un cours moment, le fait que vous souffriez. Que voulez-vous vraiment dans votre vie ? Quelles sont les valeurs importantes pour vous ? Qu’est-ce qui vous empêche de vivre, aujourd’hui, heureux ? Il est important de se poser toutes ces questions pour être vraiment heureux. Pourtant avez-vous déjà pris le temps de le faire, sérieusement, au moins une fois ?

Vous ne pourrez sans doute pas sortir de la dépendance affective tant que vous resterez dans une dynamique de fuite. Vous devez construire votre bonheur et être créateur de votre vie avant tout.

Faites donc abstraction de cette souffrance pour réfléchir à ce que vous voulez vraiment dans votre vie. Et n’essayez plus de fuir votre souffrance. Mettez en place des actions concrètes pour atteindre ce que vous voulez vraiment dans votre vie et la souffrance finira par disparaitre d’elle-même.

5. Vous ne vous permettez pas de rechuter.

Vous connaîtrez des périodes où vous vous sentirez bien mieux dans votre vie. Pourtant, il vous arrive quand même de parfois retomber dans un certain mal-être. Je ne peux vous dire qu’une chose, c’est normal et vous n’avez pas à vous en vouloir pour ça.

Les émotions ne sont rien de plus qu’une indication que votre corps vous envoi pour vous dire que vous n’allez pas dans la bonne direction pour votre bonheur. Il peut donc arriver, de temps en temps, que vous rechutiez de nouveau dans la dépendance affective alors que vous pensiez vous en être totalement débarrassé.

Ne vous en voulez pas pour ça. C’est humain de parfois retomber. Il m’arrive, à moi aussi, de retomber parfois dans des tendances de dépendant affectif. Mais, dans ces moments-là il est important de chercher à bien comprendre les raisons de cette rechute.

Si ça peut vous rassurer, les rechutes sont beaucoup moins douloureuses que quand vous étiez en plein dans la dépendance affective. Vous pourrez, donc, prendre le temps de bien essayer de comprendre la raison de ce mal-être qui revient de nouveau dans votre vie.

Donnez-vous le droit de rechuter et prenez conscience dès maintenant que ça fait partir du processus de guérison. Votre sensibilité fait partie de votre nature, il est, donc, normal de parfois vous sentir mal malgré tous les efforts que vous pouvez mettre en place dans votre vie.

Soyez une personne bienveillante envers vous-même pour sortir de la dépendance affective.

Sortir de la dépendance affective est quelque chose qui prend énormément de temps. Vous n’irez sans doute pas mieux du jour au lendemain. Mais, n’oubliez pas que dans ce processus, vous êtes à vos propres côtés et que vous pouvez, donc, devenir votre meilleur allié.

Ne sous-estimez pas la force mentale dont vous pouvez faire preuve pour aller mieux. Si vous mettez du temps à vous en sortir, c’est tout à fait normal ! Vous avez simplement besoin de ce temps pour faire votre propre chemin pour pouvoir sortir de la dépendance affective.


Et, il est essentiel de garder en tête que sortir d’un mal-être, quelque qu’il soit, est difficile. Un chemin qui vous demandera sans doute beaucoup d’énergie, de temps mais surtout beaucoup d’amour envers vous-même. Apportez-vous cette bienveillance et vous verrez que petit à petit vos efforts payeront.

Le chemin vers l’autonomie affective n’est pas simple à entreprendre mais c’est un chemin qui peut vous apprendre beaucoup sur vous-même. Donnez-vous le droit d’entreprendre ce chemin, qu’importe le temps ou les difficultés que vous rencontrerez.


Et maintenant ? Vous pouvez aller lire cette chronique pour savoir comment sortir de la dépendance affective.


Croyez en vous-même. Vous êtes la personne la plus forte qu’il soit pour vous sortir de votre mal-être. Vous aurez sans doute envie de baisser les bras mais, croyez en votre capacité à réussir à aller mieux.

À très vite.


Laissez-moi votre Email et votre prénom pour télécharger gratuitement l'Ebook "10 Actions pour Atteindre l'Autonomie Affective".

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *