Aller au contenu

La peur de l'abandon : Quelles solutions ?

La peur de l’abandon n’est pas une pathologie. Il s’agit plutôt d’une anxiété qui puise sa source dans l’enfance et dans le vécu d’une personne. Dans ce cas, comment la surmonter ?

La peur de l’abandon est la source de la dépendance affective. Elle ne peut être définie comme un trouble à part entière. Cependant, elle peut conduire à d’autres dépendances. Elle peut aussi causer un mal-être dans les histoires d’amours ou amicales car la peur de perdre l’autre devient principal moteur de la relation.

De plus, la peur de l’abandon peut vous mettre en danger si vous êtes dans une relation toxique. Elle peut vous mettre dans des situations à risque voire graves et tragiques.

Ce problème peut être donc vécu sous différents aspects que nous allons prendre le temps de voir dans cette article.

Qu'est-ce que la peur de l'abandon ?

La peur de l’abandon survient comme une grande vulnérabilité. Vous vous sentez extrêmement vulnérable lorsqu’une proche n’est plus aussi proche de vous qu’elle ne l’a été par le passé.

C’est une angoisse qui se veut donc continuelle et qui se veut la base d’une relation. Cela conduit à ne pas créer une relation de confiance avec l’autre personne. Ce mode de fonctionnement peut avoir, principalement, lieu pendant l’enfance à cause d’un abandon qui a été perçu pendant vos jeunes années.

Ce type d’évènement peut donc conduire l’adulte à ne pas se sentir digne d’être aimé et toujours en insécurité que ce soit vis-à-vis d’un ami, de la famille et surtout lors des relations amoureuses.

La première étape est, donc, comme la plupart des dysfonctionnements psychologiques de reconnaître l’existence de celui-ci et prendre conscience de votre mode de fonctionnement. 



Les causes qui peuvent créer une peur de l'abandon.

Les causes de la peur de l’abandon découle souvent de l’enfance. Un enfant doit être aimé et que l’on s’occupe de lui. Cependant, si cela ne se produit pas, cela peut être une cause de cette peur de l’abandon.

La mort d’un des parents ou la négligence peuvent aussi être des facteurs très importants de la peur de l’abandon.

Il est donc important de comprendre le type de relation que vous avez eu avec vos parents pour comprendre votre peur de l’abandon.

Il peut aussi y avoir eu des difficultés, des séparations vécues comme telles ou encore des absences à répétitions qui peuvent entraîner une faible estime de soi et, donc, la peur de l’abandon.

Les symptômes de la peur de l'abandon.

Les symptômes de la peur de l’abandon sont nombreux et reconnaissable facilement. Ils sont définis par la relation à l’autre et la peur de perdre l’autre. Nous pouvons ainsi définir ces symptômes de la façon suivante :

– Un fort sentiment d’anxiété lorsque la peur de l’abandon se fait sentir.

– Une faible estime de soi et le sentiment de ne pas avoir le droit d’être aimé.

– Une faible confiance dans les autres.

– Des difficultés à accepter les critiques.

– Une instabilité émotionnelle créant de la peur.

– Une multiplication des relations sur le court terme.

– Une envie de s’attacher rapidement aux gens.

– Ne jamais être soi- même pour faire plaisirs aux autres.

Ces symptômes sont souvent présent, en partie, chez les personnes ayant peur de l’abandon. Elles ne sont cependant pas nécessairement présentes que dans le couple mais peut aussi se jouer dans les relations familiales, amicales ou professionnelles.

La peur de l’abandon est donc lié à de l’insécurité, celle de perdre l’autre. Le sentiment de ne pas se sentir aimé peut conduire à des relations addictives ou de codépendance que nous allons voir maintenant.



La peur d'être mis de côté.

La peur de l’abandon peut se cristalliser dans votre relation de couple. Vous avez peur d’être abandonné par votre partenaire. Cependant, il est possible que cela se produise même pendant un mariage ou lorsque vous aménagez à deux.

Pour la personne souffrant de cette peur de l’abandon, la peur d’être mis de côté se produire quoi qu’il arrive. Vous avez peur que quoi qu’il arrive et même si votre partenaire s’engage avec vous, d’être trahi par celui-ci ou par la peur que celui-ci aille voir ailleurs.

Vous avez donc un manque de confiance et souvent ce que vous craignez le plus fini par se produire car il est dur de vivre ce manque de confiance pour le partenaire.

Malgré cela, la personne ayant peur de l’abandon, pensera que si la relation se termine sera dût au fait qu’elle ne peut pas être aimé et qu’elle ne mérite pas l’amour. Elle ne remettra pas en cause ses propres comportements comme la jalousie, l’envie de contrôle sur l’autre et bien d’autre encore.

La peur de perdre une personne.

La peur de l’abandon ne concerne pas seulement la relation de couple. Durant, l’enfance, s’il y’a eu des conditions propices à la peur de l’abandon, cela peut aussi se jouer dans les relations amicales, familiales ou professionnelles. 

La peur peut influer dans toutes les relations qui pourraient être saines. Ainsi, la peur de l’abandon peut concerner à la fois la peur que l’autre meurt, qu’elle ne fasse plus partie de sa vie ou que quelque chose peut lui arriver.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

La peur de l'abandon chez les enfants.

La peur d’être abandonné vient des modèles d’attachements.

Ces modèles sont à la fois comportementaux, affectifs et dans la relation à l’autre. Ce sont des modèles qui sont enseignés par les parents. De cette façon, fonctionneront eux même et avec les autres comme ils l’ont appris.

S’il y’a eu des dysfonctionnements durant l’enfance, les adultes peuvent se baser sur ces modèles et auront tendance à se sentir en insécurité et développer des relations basées sur la peur de l’abandon. Ils peuvent donc anticiper ou chercher des signes chez leur partenaire de cette peur de l’abandon.

Les relations seront donc basés sur la possessivité, la jalousie ou une tentative de prendre le contrôle pour ne pas perdre l’autre. Ce qui en résulte des relations mélodramatique et avec un manque de confiance.

Comment surmonter une peur de l'abandon ?

1. Prenez conscience que vous êtes une belle personne. Vous pouvez vous sentir mal aimé ou encore indigne de l’amour. Vous pensez que si on vous abandonne c’est que vous ne pouvez pas être aimé. Sortez de cette spirale en prenant conscience de votre valeurs et en reconnaissant ce que vous avez subi durant votre enfance.

2. Acceptez d’avoir peur. Les peurs ne sont pas nécessairement négatives. Elles permettent d’élucider des difficultés en vous et donc prendre les choses en main pour vous sentir mieux.

3. Apprenez à être seul(e). Il est important de se sentir bien dans sa peau. C’est une étape important que vous devez même entre en place tôt ou tard. Il n’est pas facile de regarder à l’intérieur de soi car ça nécessite un travail important. Mais, cela vous permettra de vous sentir mieux avec vous-même et d’exprimer pleinement qui vous êtes dans vos relations avec les autres.

4. Trouvez des personnes qui vous acceptent tels que vous êtes. C’est comme apprendre une nouvelle langue. Vous devez prendre le temps de connaître l’autre et aussi qu’il apprenne à vous connaître.

5. Ne cherchez pas à lier des relations avec des personnes indisponibles. Les relations véritables sont crées avec des personnes qui veulent participer à la relation avec vous. Ceux qui fuient ou sont indisponibles ont leurs propres problèmes à régler.

6. Entamez une thérapie. Il est important d’être accompagné dans ce processus afin qu’il soit le plus efficace possible.

A lire aussi :

1 commentaire pour “La peur de l’abandon.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.