Aller au contenu

S’ouvrir aux autres pour sortir de la dépendance affective.

ouvrir aux autres

En pleine période de dépendance affective, nous avons souvent tendance à nous renfermer sur nous-mêmes. Nous ne voulons plus voir personne. Parfois, nous restons même à broyer du noir chez nous, empirant encore plus notre sentiment de mal-être. S’ouvrir aux autres est quelque chose qui peut, donc, vous sembler particulièrement difficile dans ces moments-là.

Pourtant, cette manière d’agir n’améliorera pas votre situation ! Bien au contraire, elle risque même de vous entrainer dans un cercle vicieux où vous irez de plus en plus mal. C’est, donc, dans ces moments-là qu’il est important de vous ouvrir aux autres pour sortir au plus vite de la dépendance affective !


Vous n’avez, sans doute, aucune envie de faire un pas vers d’autres personnes quand vous vous sentez mal. Pourtant, il s’agit d’une bonne façon de prendre du recul vis-à-vis de ce que vous pouvez ressentir. C’est aussi un excellent moyen, pour vous, de réduire le sentiment de vide, tant présent quand nous sommes dépendants affectifs.

En complément de cet article, vous pouvez recevoir, gratuitement, un ebook pour avoir accès à d’autres conseils supplémentaires pour sortir de la dépendance affective. Il suffit d’aller sur cette page.

S’ouvrir aux autres, c’est important quand vous allez mal !

Rester seul quand vous allez mal peut vous sembler être la meilleure chose à faire. Pourtant, en agissant ainsi vous ne faites rien qui puisse vous sortir de votre mal-être. Au contraire, vous faites même en sorte que votre mal-être puisse continuer aussi longtemps que vous vous isolerez.

Si vous êtes dépendant affectif, il est possible que vous ne vouliez pas entrer en contact avec une autre personne que celle que vous aimez. Parfois, c’est impossible ! Cette personne vous a, peut-être, quitté ou alors elle est trop occupée à faire d’autres choses.

Au lieu de vous renfermer sur vous-même, c’est justement le meilleur moment pour partir à la rencontre d’autres personnes. Ou alors de prendre le temps pour vos autres relations et de consolider les liens que vous avez avec tous ces gens. Dans tous les cas, vous ne pouvez pas vous contenter d’attendre une seule personne !

Il est possible qu’une relation unique vous ait coupé de vos proches. Dans ce cas, il va falloir, petit à petit, apprendre à construire de nouveaux liens sociaux. Si jamais vous en ressentez vraiment le besoin, vous pouvez aussi prendre le temps de parler à des personnes qui sont là pour ça. Dans tous les cas, ne tombez pas dans le piège de vouloir vous isoler.

Retourner vers les personnes qui vous rendaient heureux par le passé.

s'ouvrir aux autres

Avant une relation unique, vous aviez sans doute un plus ou moins gros cercle d’amis, de la famille. Mais surtout vous partagiez de bons moments avec eux. Vous avez peut-être un peu perdu contact suite à cette histoire. C’est le bon moment pour faire un pas pour retourner vers toutes ces personnes.

Cela peut sembler difficile au premier abord de retourner vers des gens que l’on a délaissés pour une seule personne. Mais, avec une démarche sincère de votre part, cela ne peut qu’être apprécié. Vous pouvez tout simplement, par exemple, parler de votre situation sans artifices. 

Vous n’y êtes pas forcément pour grand chose dans vos sentiments. Expliquez ce que vous avez vécu à vos amis, c’est quelque chose qui peut vraiment être apprécié. Donc, n’hésitez pas à partager des choses avec d’autres personnes que l’a personne qui vous rend tant accro. C’est très important comme démarche.

Il y a aussi bien entendu la famille. Ce n’est pas forcément simple de se confier à votre famille mais profitez de ce moment pour leur rendre une visite, par exemple. Puis les parents, les frères et soeur sont souvent de bon conseil. Ils tiennent à vous et ont une lucidité sur la situation que l’on n’a pas forcément dans ces moments-là.

Le principal, c’est que vous fassiez un pas vers toutes ces personnes au lieu de vous renfermer sur vous-même.


S’engager dans de nouvelles activités pour s’ouvrir aux autres.

S’ouvrir aux autres, c’est aussi rencontrer de nouvelles personnes. Vous n’en avez, peut-être, pas vraiment envie actuellement, mais, pourtant il s’agit d’un bon moyen pour vaincre la dépendance affective. Vous pourrez sortir de votre quotidien et oublier pour un moment la personne qui peut vous faire du mal.

En plus, vous pourrez vous enrichir de vos rencontres. En agissant de cette façon, vous pourrez sortir bien plus vite de la dépendance affective. Donc profitez d’aller mal pour justement aller vers d’autres personnes et construire de nouvelles histoires qui pourront sans doute vous faire beaucoup de bien.

Il existe plusieurs façons de rencontrer de nouvelles personnes. Le principal, c’est avant tout de vous ouvrir aux autres tout en faisant des choses qui vous plaisent. Une personne heureuse et passionnée par ce qu’elle fait, c’est une personne qui attire beaucoup plus les gens.

Se consacrer à un projet important pour vous.

victoire dépendanceEn vous consacrant à un projet important pour vous, vous aurez de nombreuses opportunités pour rencontrer du monde. C’est aussi un excellent moyen de faire quelque chose qui vous apporte satisfaction. En agissant de cette façon, vous ne pourrez qu’augmenter la confiance que vous avez en vous.

Vous pourrez rencontrer de nombreuses personnes en allant dans des salons en rapport avec votre projet, par exemple. Vous avez, aussi, la possibilité d’aller à des conférences sur le thème que vous avez choisi et de pouvoir parler aux autres participants.

En agissant de cette façon, vous avez l’avantage d’avoir déjà des points communs avec les personnes que vous rencontrerez. C’est quelque chose qui va énormément faciliter la prise de contact avec les autres. Donc, n’hésitez pas à vous lancer à fond dans un projet et de tout faire pour le développer au maximum. C’est encore mieux s’il s’agit d’une de vos passions.

Contribuer à une cause importante pour vous.

Vous avez, sans doute, des causes dans votre vie qui peuvent vous tenir plus ou moins à coeur. Vous pouvez, par exemple, être particulièrement porté sur la protection de la nature ou encore sur les inégalités sociales. Il s’agit d’un excellent moyen, pour vous, d’aller vers d’autres personnes.

Il existe de nombreuses associations qui ont toujours besoin d’épaules pour les aider. Vous pouvez prendre contact avec eux, dès que possible, si vous avez envie de contribuer à une cause tout en rencontrant du monde. Vous pouvez facilement vous ouvrir aux autres en participant à une activité associative ou humanitaire.

On rencontre souvent des gens adorables dans les associations. L’altruisme est souvent une qualité qu’on retrouve chez les personnes bénévoles et, que l’on retrouve, sans doute, aussi chez vous. De plus, cela vous fera une excellente expérience que vous pourrez valoriser. Vous n’avez que des avantages à contribuer à une cause importante pour vous.

Participer à des activités proposer dans votre ville.

Vous pouvez, choisir, de partager vos loisirs avec d’autres personnes. C’est un excellent moyen, pour vous, de vous détendre un peu, de rencontrer du monde et de, surtout, penser à autre chose que votre dépendance affective. Il est important d’avoir des moments seuls quand vous êtes dépendant affectif. Mais, il est tout aussi important de partager des activités avec d’autres personnes.

Vous pouvez prendre le temps de faire un sport collectif, si vous aimez ça, par exemple. Vous pouvez aussi regarder ce que propose votre ville. Il y a, sans doute, de nombreuses activités qui peuvent vous être proposées et qui sont de belles opportunités pour rencontrer du monde.

Il existe aussi des sites comme onvasortir.com qui vous permettent de prendre part à des activités avec des gens que vous ne connaissez pas. Ces personnes sont dans la même optique que vous, de rencontrer de nouvelles têtes. C’est, donc une bonne occasion, pour vous, de rencontrer du monde.

Ne négligez pas les micros-interactions.

vous êtes extraordinaireN’hésitez pas à sourire aux gens autour de vous. Dans la rue, quand vous laissez le passage à quelqu’un, quand vous allez acheter votre pain, ou dans bien d’autres situations, prenez le temps de sourire aux autres. Il ne s’agit pas ici forcément de créer ou d’entretenir de nouvelles relations.

En agissant ainsi, il s’agit, plutôt, de renvoyer une belle image de vous-même aux autres. Une image d’une personne ouverte à la vie. C’est quelque chose qui permet aussi de vous redonner confiance en vous. Pour s’ouvrir aux autres, il est essentiel de s’être déjà ouvert à soi-même et de montrer que nous aimons la vie.

Prenez le temps de remercier les gens que vous pouvez croiser. Remerciez votre boulanger ou votre facteur de ce qu’ils vous apportent. C’est, peut-être, quelque chose qui peut vous sembler trivial. Mais, en vérité cette petite action participe à votre bien-être et contribue à vous aider pour vaincre la dépendance affective.

S’ouvrir aux autres, c’est essentiel pour vaincre la dépendance affective.

Il est essentiel de s’ouvrir aux autres pour pouvoir sortir de la dépendance affective. Restez enfermer chez vous ne fera que contribuer à votre mal-être. Il sera, peut-être nécessaire pour vous de vous forcer au début pour aller vers les autres. Mais, vous verrez qu’avec le temps, c’est quelque chose qui vous sera énormément bénéfique.

N’hésitez pas à commenter cet article pour apporter des idées supplémentaires à cet article. Je suis sûr qu’elles seront bénéfiques à tous. 😉

Si vous voulez en savoir plus sur la dépendance affective, vous pouvez prendre le temps de lire cette chronique ou de visiter cette page. Vous êtes aussi libre de recevoir, gratuitement, un ebook qui vous donne de nombreux exercices pour vaincre la dépendance affective et aller mieux, en allant sur cette page.

À très vite !


[mailpoet_form id= »1″]

2 commentaires sur “S’ouvrir aux autres pour sortir de la dépendance affective.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.