Arrêter de mettre les gens autour de vous sur un piédestal.

Bonjour à tous. 🙂 Cette idée d’article m’est venu en me voyant moi-même me rabaisser face aux autres. Je pense qu’en tant que personne en dépendance vis-à-vis de l’autre, ce n’est pas seulement la personne qui est l’objet de toute notre attention que nous mettons sur un piédestal mais une plus grande partie de notre entourage. En tout cas, je n’ai jamais connu une personne dépendante affective se considérer supérieur aux autres. 😉 Apprenons donc ensemble à nous valoriser.

Commençons par le commencement…

Premièrement, qu’est-ce que mettre une personne sur un piédestal ? Des petites mises en situation seront peut-être la bienvenue (oui, j’adore créer des situations imaginaires 🙂 ).

  • Vous comparez votre vie sans cesse aux autres personnes. Leurs réalisations et vos propres réalisations. Leurs réussites et propres vos réussites. (Je vais vous confier un petit secret. Ma spécialité, c’est de regarder les âges des gens. Si je vois que je n’ai pas accompli autant de choses alors qu’ils sont plus jeunes que moi… Je suis un raté. Sympathique, comme façon de voir les choses, non ? 😉 ). En bref, vous cherchez toujours ce qui ne vas pas chez vous. Si on se comparez pour nous valoriser et bien… ça se saurait. 🙂
  • Vous pardonnez facilement aux autres personnes. Mais bien sûr vous, vous pardonnez moins facilement.
  • Vous comparez les points forts des gens avec vos points faibles… Résultat, forcément, nous avons cette impression d’être nul. Cette personne cuisine merveilleusement bien mais pas vous. Bien sûr vous allez le voir tout de suite mais peut-être que vous savez faire d’autres choses, non ?

Je pense que vous voyez un peu où je veux en venir. 😉

Se dénigrer, se comparer ce n’est pas spécifique à la dépendance affective mais ça en est une composante essentielle.

Maintenant, forcément nous allons nous attacher plus fortement aux autres. Sans eux on n’a l’impression de ne rien valoir. De ne rien valoir en tant que personne. En tant qu’être humain. Et c’est un cercle vicieux. J’ai l’impression de ne rien valoir du coup je m’attache à quelqu’un qui me paraît exceptionnel… Et du coup je prends de moins en moins le temps de valoriser mes qualités.

Il faut donc essayer de prendre le temps chaque jour pour se retourner sur nos réussites. Prendre le temps de regarder ce que nous avons pu accomplir dans le passé. Une minute par jour, dix minutes… Mais le faire chaque jour.

Forcément, vous n’allez pas vous sentir exceptionnel du jour au lendemain. Même moi qui ne suis plus dépendant (enfin plus comme avant), j’ai encore beaucoup de problèmes vis-à-vis de tout ça. Mais ça vaut le coup, je peux vous l’assurer. Ces petits moments, où l’on a l’impression d’accomplir de belles choses et que ces belles choses viennent de nous, ça regonfle la confiance en soi. Et ça aide énormément pour nous valoriser un peu plus et moins se dénigrer face aux personnes autour de nous.

Quelques idées de petits exercices pour essayer de plus se valoriser.

Maintenant, je pense que vous allez me demander (enfin pas directement… mais je me comprends 😉 ) comment faire pour ne plus mettre les autres sur un piédestal ? Comment faire pour se valoriser un peu plus ?

Quelques petites idées à faire seul chez soi :

  • Tenir un petit carnet, où chaque soir vous pouvez noter une ou plusieurs choses qui vous ont rendu fier dans votre journée (et on oublie tout de suite, ce qui ne nous a pas rendus fier 😉 ). C’est par la répétition de ce geste que nous commencerons à nous regarder sous un nouveau jour, donc n’hésitez pas à le faire tous les soirs.
  • Prendre 5 minutes avec soi-même pour réfléchir à ce que vous avez accompli dans votre vie, vos petites réussites. Les noter si vous le voulez. Ça peut être de petites choses comme de grandes choses. L’essentiel, c’est de s’attacher aux réussites et seulement aux réussites.
  • Faire une liste de vos qualités… Et si vous me dites que vous n’en avez pas (j’anticipe, car je le dis TOUT le temps. 🙂 ) et bien prenez le temps de bien y réfléchir et surtout forcez-vous à en trouver… Je vous mets au défi de m’en lister dix... Je sais que vous allez y arriver. 😉

Quelques petites idées à faire en interaction avec les gens autour de vous :

  • Faites attention à votre vocabulaire. Prenez le temps de vous écouter un peu. Êtes-vous une personne qui utilise un vocabulaire négatif ? Un vocabulaire qui met la personne en face de vous en position de force ?
  • Vous n’osez pas demander quelque chose car vous ne le « méritez pas » selon vous ?  Dans ce cas je vous mets aussi au défi d’oser demander quelque chose que vous considérez ne pas mériter. Car au fond je suis sûr que si vous le méritez. 🙂

Au final, des idées comme cela, il peut y en avoir des tas, si vous voulez en partager, n’hésitez pas… Et bien sûr de mon coté, j’y reviendrai prochainement. 🙂

Au final…

Nous avons vu l’importance de se valoriser quand nous sommes dépendants affectifs. Cela ne veut pas dire qu’il faut devenir une personne hautaine voire imbue de soi. Mais dans tous les cas se valoriser permet de se détacher un peu des autres et être moins dépendant. Nous devenons plus sûrs de nous et de nos réalisations.

Maintenant, vous avez deux petits défis à réaliser… Donc n’hésitez pas. N’oubliez pas que se sont de petits pas qui nous aident à sortir de notre dépendance. Même si ça met du temps, ça vaut le coup. 🙂

A très vite.

2 réponses

  1. Un articulo bastante interesante,teniendo en cuenta que mucha gente nos creemos que sabemos pedalear.

  2. That’s a smart way of thinking about it.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *